La réunion

..vrai-valrik.png


Valrik était assis au bout de la grande table de la salle du conseil dans un des immenses fauteuils blancs, il avait mis pour l’occasion un manteau  jedi marron  à capuche. Jalamine, sa secrétaire, était  à côté de lui, impassible dans sa robe jalamine.pngbariolée.
On entendait, à l’extérieur,  quelques ronronnements métalliques provenant  de droides et  de machines d’installation.
A travers la baie vitrée, on voyait le ciel noir piqué d’étoiles. Un silence, pesant, régnait dans la salle.
L’amiral tapotait sur la table, soudain il enleva sa capuche, d’un geste sec et  dit d’un ton qu’il voulait mesuré mais qui laissait passer une colère grandissante :
-C’est quand même insensé ! J’attends le Colonel Ergokaz depuis hier et il trouve encore le moyen d’arriver en retard à la  réunion. Je vais dans mon bureau pour essayer d’avoir une explication par quelqu’un !
Il se leva d’un air décidé, fit coulisser la porte et sortit tandis que son manteau claquait de droite à gauche en épousant ses mouvements brusques.
Goodrilaz, assis à l’autre bout de la table, regardait la scène d’un air amusé.

Quand il fut sorti, l’atmosphère se détendit un peu. Nadège, observait cependant attentivement Goodrilaz. Elle se nadege-reunion.pngdemandait ce qu’il faisait là… et surtout, elle détectait chez lui, une sorte de zone d’ombre, dans tous les sens du terme qui ne lui disait rien qui vaille. Ses cheveux tressés, son nez mutin et surtout ses yeux le rendaient agaçant. Celui-ci sembla sentir quelque chose car il se retourna vers elle avec un sourire légèrement moqueur. Elle ne détourna pas le regard et le fixa avec insistance. Mais fatiguée du jeu, elle setourna en souriant vers Jal’ken :
-Alors Docteur ! Bien installé ?
-Oui répondit-il. Enfin j’ai encore des aménagements à faire…
Nadège aimait bien Jal’ken. Bien que sa peau soit bleue, il paraissait être un élément de la nature, comme une sorte de plantes au milieu des autres plantes…Peut-être ses habits en toile grossière…puis sa pensée lui parut incongrue dans ce vaisseau privé de végétation. Elle comprit qu’elle sentait cela en lui, il était harmonieux et calme comme la nature….

Goodrilaz regarda rapidement les autres membres. Jal'Ken était un Twi'lek rien de bien spécial, un simple docteur pour lui donc pas une menace. Zerbeline était une soldat assez robuste, il devrait faire très attention avec elle. Quant à Nadège s'était encore pire, elle était pour lui, son strict opposé ! celle-ci se retourna vers lui brièvement, Goodrilaz ne réussit pas à s'empêcher de lui faire un clin d'oeil, elle se retourna si sec pour l'ignorer, ça n'allait pas être facile ...

Zerbeline soupira et dit à qui voulait bien l’entendre :reuzerb.png
-J’adore rester assise dans un fauteuil à ne rien faire…
La secrétaire parut outrée et la regarda d’un air agressif.
-Ben oui ! Vous, vous restez assise toute la journée…pas moi ! ajouta-t-elle en regardant Jalamine moulée dans sa robe rouge et  verte  qui la foudroyait d’un air pincé.
Encore une pimbêche ! pensa-t-elle.
-Je vous fais remarquer que c’est votre supérieur qui est en retard ! dit-elle toujours du même air pincé.
-Chuis pas responsable de mes supérieurs… répondit-elle en triturant un verre qu’on avait posé devant elle.

- Oui, c’est sûr que tu aimes bien l’action Zerbeline ! dit en riant Nadège pour détendre l'atmosphère . Tu es une femme de terrain !… et organisée ! Je comprends que cela t’agace…
Zerbeline regarda Nadège d’un air taquin et répondit :
-Toi aussi tu sais y faire en bataille !
 Et elle imita le son des sabres laser avec un air pince sans rire,s’amusant des regards de tous ces gens qui lui paraissaient coincés de chez coincés…

Un peu lasse d'attendre Goodrilaz dit :

- Ergokaz est toujours en retard de toute façon.

- Et comment pouvez-vous savoir cela Maitre Goodrilaz ? Répondit Jalamine.

- Et bien pour tout vous dire Ergokaz est mon oncle !

Jalamine pianota sur un bloc de données pour voir si elle avait quelques informations sur ce sujet.

- Rien ... Absolument rien sur votre lien de parenté ...

Goodrilaz se mit à avoir un petit rire.

- Normal, vous ne cherchez pas bien loin, mais ce n'est qu'un détail ne vous en faites pas !

jalken-reunion.pngJ’al’ken regardait, impassible tout ce petit monde, tout en réfléchissant à la manière dont il allait caser toutes ses petites bêtes dans ses quartiers. Le jeu de zerbeline le fit sortir de sa rêverie.

Il regarda avec curiosité Nadège. Comment cette femme pouvait-elle être une guerrière ! Elle portait comme la dernière fois qu’il l’avait vue, une robe ajustée rose pâle et des chaussures à talons. Bon !... sur la station médicale, il avait pas fait attention à ses chaussures…il se dit qu’elles avait mis des escarpins pour la réunion…sûrement….Il replongea dans ses pensées et eut un souvenir ému pour les plantes qu’il avait disposées dans sa petite serre…Puis tout à coup, son regard fut attiré par les formes avantageuses de la secrétaire dans sa robe bariolée, il la détailla minutieusement et se promit d'inviter cette belle plante...

Tout à coup la porte coulissante se rouvrit devant l'amiral la cape au vent.
-Bon ! dit Valrik en s’asseyant à nouveau, nous allons commencer sans lui….
Il continua :
-Vous savez naturellement tous que c’est la Vénérable Sénatrice Vanara Kayl qui est à l’origine de cette mission….

- Ouè, en tout cas moi je le sais bien, j'ai encore passé la nuit dernière avec cette beauté de Coruscant avant de venir ici. ça me fend le coeur de l'avoir laissé seul là-bas ...

Tous les autres membres regardèrent bizarrement Goodrilaz.

- Quoi ? J'ai dit quelque chose de mal?

Valrik n’en revenait pas…alors il avait vu juste, Vanara avait bien un penchant pour les hommes. Il détailla Goodrilaz avec curiosité. Il avait du mal à l’imaginer avec lui... Les femmes sont parfois bien incompréhensibles. Il se dit, amusé, que ce Goodrilaz devait sûrement avoir des talents cachés…

Et il se dit aussi que si c’était vrai…cet individu ne manquerait pas de lui donner son interprétation de la mission …même s’il se moquait totalement du jugement des autres.
Mais il comprenait mieux pourquoi il était l’envoyé du sénat…
Aussi il répondit avec une pointe d’humour :
-Mon cher Goodrilaz, nous ne voulons pas savoir de quelle manière vous avez obtenu le poste d’émissaire du Sénat…
Toute l’assemblée se mit à rire sauf Goodrilaz naturellement.

-Bon revenons à des choses plus sérieuses…reprit valrik.Donc vous connaissez la mission : assurer la sécurité des planètes isolées et le cas échéant, venir en aide à ceux qui nous contactent.
Il fit silence et regarda l’assemblée d’un air entendu et dit  :
-Vous avez été choisis pour vos compétences…
- Enfin pour la majorité… ajouta –il en regardant Goodrilaz , un petit sourire ironique aux lèvres. J’attends de vous loyauté, intégrité et franchise. Discutons des problèmes ensemble et trouvons des solutions. Des gens compte sur nous, ne les décevons pas.
L’assemblée le regardait silencieusement.
-Bien ! donc venons-en à notre première mission…  Adarlon ! : C’est une petite planète ignorée par de nombreux êtres vivants dans la galaxie…

Ergokaz arriva essoufflé dans la salle de réunion, il avait deux heures de retard ... En rentrant il regarda l'assemblée qui le regardait. Il y avait un twi'lek, surement le docteur Jal'Ken. Une soldat et une Jedi qui regardait avec étonnement Ergokaz, Goodrilaz avec un petit sourire sur le coin de la bouche. Et Valrik... Qui n'avait pas l'air très content. Ergokaz salua tout le monde et dit :

- Bonjour à tous ! Colonel Ergokaz, commandant du vaisseau. Excusez-moi du retard, j'ai eu quelques petits problèmes en route ...

- C'est toujours ce que vous dites mon oncle, mais vous êtes constamment en retard ! S'exclama Goodrilaz.

- Toi ferme là ! j'aurai deux trois mots à te dire après !

Ergokaz se retourna vers Valrik et lui dit :

- Amiral Valrik, je devrai vous parler seul à seul après cette réunion.

-Ca tombe bien parce que, moi, aussi, j'ai des choses à vous dire ! Dit-il en regardant Ergokaz d'un air furibond.

-Je continue : Adarlon est une petite planète ignorée par de nombreux êtres vivants dans la galaxie…elle n’a jamais été impliquée profondément dans les grands instants de l’histoire de la galaxie. C'est une planète au climat doux.Elle fut colonisée par les  Alderaaniens qui bâtirent plusieurs cités pour pouvoir s’y divertir, et notamment la ville de Belrand. Depuis, certains se sont installés là-Bas mais nous avons reçu un message de détresse...des troupes de l'empire commencent à envahir les terres et essayent de soumettre la population.Je compte sur vous pour préparer cette mission au mieux!

Puis se tournant vers Ergokaz :

-Colonel ! Dans mon bureau !

Valrik se leva et franchit la porte coulissante, la cape au vent...



 



 





 Suite

Page précedente

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site