Menace

                                                                                yeux-rouges.jpg 

                       Chapitre 8 : Menace

 


 valrik-chap-11.pngIl faisait soleil, ce matin-là et la température était agréable dans la cour extérieure du temple de Coruscant. Des êtres vêtus du traditionnel manteau à capuche, ou habillés plus simplement, se promenaient ou passaient  à travers le jardin pour vaquer à leurs occupations. Quelques-uns était assis,  immobiles, méditant sans doute,  tandis que d'autres devisaient à voix basse. Maître Neja,  sur un banc regardait Valrik qui s’était assis à même le sol.
-Quelle histoire étrange, dit-elle pensivement. Je n’ai pas souvenir d’avoir entendu parler de tels phénomènes. Et puis ce qui m’inquiète, c’est la destruction de ton droide Hol, sous notre nez dans le temple même.
Le vent soufflait doucement et une mèche rebelle balayait le visage de Valrik. Celui-ci mit sa main dans ses cheveux pour repousser la mèche.
-Oui c’est très inquiétant, Maître.
-Et la caméra ?
-Elle a été neutralisée apparemment mais curieusement, personne ne l’a remarqué.
Maître Neja se leva et dit :
-Essaye de voir si on peut réparer  Hol. Peut-être apprendrons nous quelque chose. Quant à moi, je vais voir un expert en astronomie à la bibliothèque de Coruscant pour en savoir plus, c'est fort improbable… mais on ne sait jamais.
 
Valrik se dirigea vers la tour du Premier Savoir. En chemin, il croisa un groupe de novices qui le saluèrent discrètement, il répondit au salut.
 Il continua son chemin vers la tour. Sans savoir vraiment pourquoi, il décida de la contourner pour voir ce qui se cachait derrière.
Et là,  il assista à un étrange déplacement.
 C'était une file de droides qui se dirigeaient vers le potager, qui semblait sortir du bâtiment. Il suivit des yeux leur progression. Puis il s’approcha, il aperçut alors une ouverture très discrète.
La porte s'ouvrit à nouveau et deux droides jumeaux de Hol,  passèrent devant lui.
Valrik les suivit. Ils se dirigeaient, semblait-il, vers une des salles d'études un peu isolée. Cela n'étonna pas le padawan car il avait souvent reçu l'aide de ces machines quand il étudiait ; mais ce qui l'étonnait en revanche, c'était le chemin emprunté.  En effet, curieusement, il passaient par le côté, disparaissaient dans un bosquet, et revenait en faisant un grand détour.
Valrik les regarda disparaître et se dit qu’il enquêterait plus tard sur le parcours de ces droides : il devait s’occuper de Hol.

 Alors il rejoignit la tour et monta au niveau des archives du deuxième étage  Puis il emprunta, comme d'habitude, l'escalier en colimaçon. Arrivé dans la remise, il récupéra les morceaux.
Mais, soudain il lui sembla que quelque chose n’était pas normal. Pourtant les droides étaient là, alignés comme d’habitude, mais il y avait comme un infime changement.
Il recula de deux pas pour mieux voir et son regard fut attiré par un détail sur un droide d’information. Un petit détail qui se trouvait dans le centre de son œil électronique, comme un point.
A peine eut-il détecté cette différence que le droide s’activa et il comprit en un éclairqu’il était armé. Il fit un bond qui le propulsa au fond de la pièce au milieu d’autres droides pour éviter le tir. Les robots tombèrent dans un bruit de ferrailles. Puis d’un autre bond,  il revint face à son attaquant et le neutralisa.
 
Il récupéra, alors,  sa carte mémoire et  alla s’installer aux archives, curieux de savoir ce qu’elle contenait.
Et voilà que sur l’écran s’afficha la fameuse planète : Eurith, une planète verdoyante et fleurie.
En revanche, il n’y avait aucun renseignement sur les habitants.
La planète se trouvait aux confins de la galaxie et même avec un vaisseau ultra rapide, il faudrait de nombreuses années pour y parvenir : au moins vingt ans.
Valrik soupira.

Il repensait à la vision et se demandait pourquoi ce peuple ne faisait pas appel à des mondes plus proches. Pourquoi les jedi ? Et pourquoi lui ?
Soudain il fut interrompu dans ses pensées par un message qui s’affichait et qui le sidéra :
 
« Caméra de surveillance désactivée, jedi neutralisé, informations planète Eurith en cours de transfert Mon Seigneur…. »
 
Les siths ! Valrik regarda de tous côtés comme s’il n’était plus en sécurité. Ils avaient réussi à infiltrer le temple jedi. Pourquoi avait-il pris des informations sur cette planète précisément et comment avaient-ils su que les informations étaient là ?

suite

page précedente

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site