Le Souffle Ethérique

                           

hubble-ultra-deep-field-black-point-edit.jpg

               Chapitre XII :Le souffle Ethérique

valrik-chap-15.pngValrik n’en revenait pas. Ces gens étaient capables de laisser voir leur vision de façon tangible. Comment cela était-il possible ?
-Nous avons de grandes capacités, dit Aiis en réponse.
Puis elle reprit :
-Nous sommes les dirigeants de ce monde, on nous a choisis pour nos grandes capacités. Nous sommes les prêtres et les garants de l’harmonie. Cette harmonie nous la contemplons, nous la surveillons, nous l’aimons. Nous disons que c’est le souffle de l’éther.
Valrik réfléchissait. Comme la Force en fait…
-Oui. C’est cela,  enfin presque. Nous avons connu ton monde avec cette vision très inquiétante. Nous ne comprenions pas ce flux de destruction qui vient de ces êtres. Nous avons fait voyager notre esprit dans l’espace et le temps pour en trouver l’origine. Et nous avons connu ce que tu appelles la Force mais que nous, nous nommons : LES forces.
Valrik ne comprenait pas.
-La force est la Force, qu’elle soit obscure ou lumineuse…
-Nous, nous avons la Force, il n’ y a pas de dualité, nous englobons tout.
-Mais…
Valrik réfléchissait à ce qu’on lui avait dit, qu’il ne fallait pas se laisser tenter par le côté obscur. Il fallait dominer ses pulsions.
-Il n’ y a pas de domination du côté obscur dans notre monde, mais acceptation et dépassement .
Valrik fut touché par quelque chose qui était bien au-delà de ce qu’il avait imaginé. Ainsi dans ce monde, force obscure et lumineuse s’était mêlées en une harmonie. Lui vinrent à l’idée une partie du code jedi « il n’ y a que la paix… »
Quand il était petit Oteg lui avait dit quand il l’avait découvert  dans la remise et qu’il était furieux :
 -Cette colère n’est pas contre moi Valrik mais contre toi parce que tu ne voulais pas me montrer cette partie de toi qui te paraît sombre….En nous la cachant, tu te la cachais à toi-même.
Aiis n’intervint pas et le laissa réfléchir.
Valrik reprit :
-Mais comment puis-je vous aider ?
La jeune femme à la peau hâlée pâle prit alors la parole.
-Par les connaissances que tu nous apporteras de cette force coupée en deux. Tu représentes le côté de cette Force qui peut collaborer avec nous. Nous ne savons pas comment vaincre ces êtres, nous comptons sur toi pour nous aider.
Chaque parole de la femme aux yeux sombres s’imprimait dans l’esprit de Valrik sans le heurter comme une évidence. Il était subjugué.
Contre toute attente, la femme se mit à rire et se leva joyeusement, imitée par tous les autres membres de l’assemblée.
-allez viens, nous avons encore quelques jours avant l’arrivée de ces êtres !Je vais te faire visiter mon monde. Et puis ce soir il y a une fête…
Valrik était de plus en plus sidéré ! Quelques jours avant l’arrivée de l’empire…d’où il venait, tout le monde aurait été sur le pied de guerre…Et là, il pensait à festoyer…

suite

page précédente

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site