Tensions

         

jal-ken.png

                       Chapitre XVIII :Tensions



nad-parfaite-22.pngNadège enfila quelques couloirs, saluant au passage le personnel médical qui la croisait. Elle avait finalement décidé de quitter son masque puisque la seule personne susceptible de la reconnaître,  Zael, n’était pas dans la station d’après ce qu’elle avait senti dans la Force.
Son plan indiquant que  le central se trouvait au sommet du pôle recherche. Elle prit l’ascenseur ouest. Personne ne surveillait l’entrée, ce fut un jeu d’enfant d’utiliser le code et de pénétrer à l’intérieur de la salle.
Elle s’assit devant l’écran et put accéder sans problème aux fiches du personnel. Zael y figurait et elle vit que celui-ci avait quitté la structure depuis peu…
Elle soupira. Il lui fallait entrer dans les dossiers confidentiels pour en savoir plus sur ce qu’il avait fait ici et sur l’endroit où il était allé ensuite mais sans le code spécial d’accès, ceci s’avérait impossible.
Elle était dans ses pensées quand elle sentit une présence derrière la porte…

De son côté Zerbeline écoutait toujours la litanie. Le médecin lui parlait seulement des expériences en des termes spécialisés mais sans jamais donner des renseignements plus personnels sur Zael. Elle sentait un état de somnolence la gagner. Mais tout à coup , elle revint brusquement à la réalité à cause d’une question que Jal’ken lui posait.
-Au fait que pensez-vous  du Réjuvénateur cet appareil miraculeux, très prometteur qui sauve les êtres toutes races confondues ?
Zerbeline chercha dans ses souvenirs, sa sœur qui était médecin, elle aussi, lui en avait sûrement parlé. Non cela ne lui disait rien… Elle s’en voulut de ne s’être pas assez intéressé à ce que lui racontait Cristalline. Elle tenta le tout pour le tout en restant toutefois vague :
-C’est le procédé de l’avenir… affirma-t-elle avec toute la conviction dont elle était capable.

Jal’ken la regarda attentivement :
-Vous n’êtes pas assistante médicale….
Zerbeline bondit sur ses pieds, tira son blaster de l’intérieur d’une poche de sa large combinaison et le pointa sur le médecin.
-Non, en effet…
Le médecin n’en paraissait pas affecté. Il continua calmement :
- Le réjuvénateur est un dispositif complexe qui guérit la plupart des maladies et presque toutes les blessures en une heure, par immersion du sujet dans un réceptacle spécial. Mais malheureusement certaines races ne peuvent être soignées par ce  procédé parce qu’il les conduit inévitablement à la mort. Je commençais à me demander pourquoi vous n’interveniez jamais….
Zerbeline regardait avec inquiétude les droides qui s’activaient toujours.
Jal’ken qui remarqua son inquiétude ajouta.
-Il ne vous feront rien…ils ne savent que soigner….
Il y eut un moment de silence puis il dit comme une évidence :
-Le soi-disant Docteur Jolla est une jedi, n’est-ce pas ?
Zerbeline sentit une sorte de bouffée de chaleur monter en elle tandis qu’elle sentait de la sueur couler dans son dos. Non ! Il n’était pas jedi…lui aussi !
Elle affirma sa voix et dit :
-Ouais…pourquoi ?
-Parce que je connais ce procédé qui consiste à influencer l’esprit…c’est ce qu’elle m’a fait, n’est-ce pas ? Cette absence et ce mal de tête, je l’ai déjà vécu…
Zerbeline respira plus tranquillement. C’était seulement une expérience qu’il connaissait…et puis tout à coup lui vint l’idée qu’il ne pouvait pas être jedi puisque Nadège ne l’avait pas identifié comme tel.
Du coup elle baissa son arme et reprit :
-Bon écoutez je vais jouer carte sur table et nous allons gentiment discuter mais à la moindre alerte je n’hésiterai pas à tirer…
Et puis, comme une confidence, elle ajouta :
-Je suis soldat…

Suite

Page précédente

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site