Dark Marr

perso-dark-marr-1.jpg

Chapitre 9Dark Marr



nad-parfaite-9.pngSix mois que Nadège était sur Quesh. Depuis quinze jours, elle était en mission avec  Zael, dans les zones occupées par l’empire, pour retrouver les enfants enlevés sur qui on expérimentait les produits chimiques. Ils bivouaquaient, çà et là, dans les encoignures des rochers ou sous les herbes épaisses. Malgré les techniques qu’ils utilisaient l’un sur l’autre  pour supprimer la fatigue, celle-ci commençait vraiment à se faire sentir.


Ce jour-là, c'était  leur dernière mission avant de regagner le quartier général. Ils étaient dans un laboratoire, dans une aile du Château Broca . De là où ils étaient, au fond,on apercevait des prisons protégés d’un champ de force dans lesquelles des enfants étaient recroquevillés. On voyait des tables et sur l’une d’elle un petit garçon pâle et suffocant était attaché tandis qu’un droide s’activait.

Nadège, qui côtoyait sans cesse les enfants irradiés, dans la clinique aménagée par zael et des médeciins spécialistes de la question,  avait éprouvé, au début,  une grande difficulté à accepter leur souffrance.

L’un des premiers soirs, elle s’était écroulée en pleurs dans la réserve de la clinique, se demandant si elle serait assez forte pour supporter tout cela.

Zael qui ressentait tout et dont la Force et la clairvoyance était extraordinaire l’avait retrouvée, tassée  entre des caisses de médicaments, à même le sol . Il l’avait prise dans ses bras et par un geste de soin l’avait calmée. C’était la première fois qu’il l’avait tutoyée.

-Tu ne dois pas combattre la souffrance, lui avait-il dit. Tu dois l’accepter chez toi et chez les autres pour la transmuer en énergie positive. Le doute génère des fissures dans la force qui se répercute sur tout ceux qui t’entourent. Je  viens de le  faire avec toi : accepter ta souffrance et la transformer d’où ton soulagement.

Il lui sourit et elle comprit qu’il l’acceptait totalement avec ses faiblesses et qu’elle devait faire de même.

Il partit d’un grand rire et ajouta avec un clin d’œil entendu :

-Allons jedi ! Tu vas salir ta belle robe rose entre ces caisses poussiéreuses…

En mission, fini les robes, elle avait opté pour la fameuse combinaison antichimie qui évitait l’attaque des tissus vivants par les gaz en suspension. De plus, cette combinaison mise au point par Zael avait la propriété et l’avantage d’éviter que les siths ne décèlent  trop vite  leur présence de  jedi.


Un murmure de Zael la fit sortir de sa rêverie, toute relative... Le but de la mission était de  délivrer  les enfants et les  évacuer avec l’aide de l’armée qui s’était positionnée non loin.

- Attention ! là bas à gauche, tiens-toi prête ! dit Zael.

Aussitôt un sith sortit d’une encoignure et la bataille commença. Comme deux clones, ils activèrent leur sabre laser à la même seconde. Sauts, parades, attaque et le sith s’écroula. Le droide qui les avait repérés leur lança des fumées chimiques mais il tomba, sectionné par le milieu, par le sabre laser de zael.

Ils coupèrent le champ de force et zael se  précipita pour prodiguer les premiers soins.

Nadège s’approcha de la table, prit une grande inspiration et survolant de sa main doucement la tête de l’enfant, elle lui imprima toute l’énergie revigorante dont elle était capable. Les brûlures de son corps se cicatrisèrent mais une toux inquiétante  le faisait tressauter. Elle sortit un stims et le lui injecta, la toux se calma insensiblement.

-Il nous faut partir et vite ! dit zael. Je passe devant , ferme la marche.

Il leur fallait sortir du bâtiment, pour cela il devait emprunter un couloir étroit qui menait à une salle ronde. Le couloir était désert mais au bout un groupe de sentinelles de dos apparut.

Ils firent reculer les  enfants et assaillirent les sith les attirant en arrière dans le couloir ,  le plus discrètement possible, pour ne pas éveiller l’attention. La tâche accomplie, ils allaient  pénétrer dans la salle quand il virent un sith qui paraissait avoir des responsabilités parler  à un homme de dos vêtu d'une grande cape noire et rouge a capuche devant un écran d’ordinateur :

-Oui seigneur Dark Marr, dit le sith. Nous allons nous en occuper.

A ce moment-là,  le seigneur Dark Marr se retourna brusquement et regarda vers le couloir où se trouvaient les enfants et les jedi. Il activa son sabre laser et avança doucement en disant  :

-Des jedis.

Mais zael et Nadège ne lui laissèrent pas le temps de les rejoindre, d’une même poussée, ils projetèrent l’énergie de la force et le lancèrent tout au fond du couloir et fermèrent d’une autre poussée la porte coulissante.

-Cours ! cria Zael emmène les enfants au point de  ralliement, je te rejoins.

A peine avait-il prononcé ces mots que Dak Marr brisa la porte d’une poussée de  la force et bondit face à Zael le sabre à la main.Dark Marr portait un masque qui lui dissimulait tout le visage. Les hommes se jaugeaient tournoyant sans se quitter des yeux. Zael sentait la pression psychologique que lui envoyait le seigneur pour le faire céder …mais il avait plus d’un tour dans son sac.

Il se disait qu’il ne fallait pas laisser le combat s’installer. Il sauta par-dessus lui et au passage le piqua dans le bras. Bientôt Dark marr se sentit mollir et s’affaissa tout en utilisant la force pour essayer de l’étrangler. Mais le produit agissait et zael sentit à peine une caresse.

Il l’entendit dire dans sa tête alors qu’il s’enfuyait, et que  dans un dernier sursaut  d'énergie, le Seigneur faisait exploser l'entrée, qui menait dehors pour l'assommer de projectiles,  derrière son dos.

-Jedi, ….. Je te retrouverai…sois-en sûr….et tu périras de mes mains….

Le fuyard  sauta dans l’appareil d’extraction tandis que les sith tiraient sur le  vaisseau qui se dirigeait vers le Quartier général.


Suite >

< page précédente

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site