Allié inattendu

bacta-1.png

                  Chapitre XIX : Allié inattendu



nad-parfaite-23.pngNadège entendit la porte coulisser et se mit en retrait derrière un autre écran moins visible. Une humaine entra et s’assit en face de l’écran où se trouvait Nadège quelques minutes avant. Elle tapota puis quelques secondes après, elle arrêta l’appareil : sans doute avait-elle obtenu l’information qu’elle venait chercher.
L’inconnue se leva et de dirigeait vers la porte mais elle se retourna brusquement pour saisir son appareil de communication qu’elle avait oublié sur la table. Et là, elle aperçut Nadège.
-Ha bonjour… désolée, je ne vous avais pas vue, dit-elle aimablement.
Nadège lui rendit son bonjour.
La femme allait s’en aller mais, comme prise d’un doute, elle se retourna à nouveau et s’approcha de Nadège comme pour mieux la voir.
-Je ne vous connais pas…lui dit-elle alors.
-Je suis nouvelle, répondit malheureusement la jedi sans réfléchir.
La femme se mit alors à balbutier :
Mais…les nouveaux n’ont pas accès ici…
Nadège réfléchit vite. Elle pensa influencer son esprit mais l’inconnue lui cria :
-Ne m’approchez pas !
Et elle concentra son regard sur son communicateur pour appeler de l’aide sans doute.
Le temps qu’elle s’approche, ce serait trop tard.
La seule solution : utiliser la Force pour projeter son communicateur au loin.
Elle amorça le geste du bras alors que la porte s’ouvrait.
C’était Zerbeline accompagnée de Jal’ken.
Nadège interrompit brusquement sa concentration et le communicateur tomba avec fracas sur le sol.
Contre toute attente, Jal’ken s’écria jovialement:
-Ha docteur, Jolla ! J’espère que vous avez trouvé ce que je vous ai demandé…Attendez je viens vous aider.
Puis il ajouta :
-Bonjour Djane ! je te présente le docteur Jolla et son assistante.
La femme retrouva son sourire et s’excusa :
-Je suis désolée mais on nous a dit d’être vigilants à cause d’un incident récent.
Puis elle partit d’un grand rire :
-Que je suis maladroite ! Je crois que je vais devoir quémander un nouveau communicateur, dit-elle en ramassant son appareil en deux morceaux.
Puis elle quitta la pièce.

Jal’ken se tourna vers Nadège et lui dit :
-Bon ! Je crois que nous avons des choses à nous dire Maître…

Suite

Page précédente

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site