un jedi séduisant

serpentine-1.pngElle pénétra dans son vaisseau, vérifia que le droidetransporteur  y avait bien mis le robotjedi et partit pour Coruscant.

Avant de quitter le vaisseau et de  se diriger vers le quartier du sénat, elle mit en route le robot qui lui sourit aussi naturellement que s’il se connaissait depuis des années. Elle fit un tour de passe-passe pour cacher son identité sith Elle enfila une armure de soldat de la république qui lui permettrait de garder l’anonymat et sortit tranquillement en devisant avec le jedi. Ils se dirigèrent vers le sénat tout en discutant comme si de rien n’était.

Le robotjedi entra et s’assit tranquillement sur un siège. Pendant ce temps, Serpentine se concentra et sentit la présence de Vanara Kayl  à l’étage, elle s’était renseignée au préalable de la présence de la sénatrice en ces lieux.

Celle-ci  discutait, dans son bureau, avec un haut fonctionnaire, du  vaisseau  l’Etoile bleue,  le croiseur parti pour donner main forte à des mondes isolés et aussi pour combattre officieusement l'Empire. La conversation n’était pas très intéressante pour serpentine, il parlait d’encombrements administratifs…

Alors elle se concentra davantage et lui insuffla des pensées parasites qui allaient devenir siennes. Serpentine était très habiles pour ce genre d’exercices.

« Il faut que je reçoive le  Maître jedi  Calume, il attend en bas, il a été missionné dans de nombreux mondes isolés, il sera une excellente aide à l’étoile bleue »

Aussitôt, elle entendit la sénatrice qui disait à son interlocuteur :

-Excusez-moi, nous reparlerons de ceci, je dois recevoir un Maître Jedi…Merci de votre aide.

Un secrétaire vint chercher Calume qui se retourna et dit à serpentine le plus naturellement du monde.

-Attendez-moi Capitaine, je n’en ai pas pour longtemps. J’ai encore besoin de vous.

Serpentine s’assit sur un banc, posa négligemment sa main sur son genou et  put voir tout ce que voyait le robot sur un bracelet. Le sénat grouillait de monde et personne ne faisait attention à elle : « ce soldat » assis dans un coin. Aussi cette mission lui paraissait-elle un jeu d’enfant

La sénatrice était comme d’habitude, très sûre d’elle, son petit rictus au coin de la bouche.

-Cher Maître, asseyez-vous…J’ai l’impression de vous connaître depuis fort longtemps mais je ne me rappelle plus où je vous ai rencontré…

Calume éluda la question habilement et la conversation s’engagea sur la question des mondes isolés. Vanara Kayl voulait connaître son expérience. Calume fut brillant et il essaya, aussitôt qu’il le pouvait, d’en savoir plus sur le vaisseau L’Etoile bleue mais en vain. La sénatrice resta prudente.calume-1.png

Serpentine s’amusait beaucoup en voyant comment  il la manipulait, il employait la flatterie et même la séduction. Vanara Kayl était une coquette, on disait d’elle, à tort ou à raison, qu’elle aimait bien les hommes et qu’elle aurait été la maîtresse d’un jedi…Elle imaginait les yeux bleus enjôleurs du robot lorsqu’il la complimentait sur sa qualité de femme extraordinairement habile en politique. Celle-ci en rougissait presque.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×