Soulagement

Un explorateur à découvet sur Tatooine,  un cahier recouvert d’une écriture fine. C’était le journal, non daté précisément, d’une jeune Sith : Serpentine. L'écriture fine et légère était de retour. Mais c'était la dernière page de ce cahier...


                                                    Retour sur le passé

serpentine-7.pngLes années ont passé, je sais maintenant que Kigoraz n’est pas si mauvais qu’il en a l’air. Je pense même qu’il s’est pris d’affection pour moi. Il me traite souvent de rebelle. Mais il n’utilise plus la Force contre moi.

Il est là , face à moi et il me regarde, il ne m’inspire plus cette peur. Il faut dire que mes yeux ont rougi eux aussi. Nos regards sont nos miroirs.

J’ai grandi, je suis plus forte physiquement et psychologiquement. Je maîtrise mes émotions et la Force devient grande en moi.

-Bon Serpentine, c’est ta dernière mission et tu rejoindras l’élite.

-Oui seigneur Kigoraz, dis-je un sourire dans la voix.

-Tu sais que ce que l’on te demandera pourra être terrible.

-Oui Mon seigneur, je le sais.

-Bien, il faut que tu retournes chez toi Serpentine et que tu tues ton père et ta mère. En seras-tu capable ?dit-il calmement comme si tout allait de soi.


-Oui mon Seigneur.

-c’est pourtant la chose la plus terrible que l’on peut demander. J’ai confiance en toi Serpentine, je sais que tu ne failliras pas.

Il sort et je me mets en route. Je revois le paysage de mon enfance avec une sorte de nostalgie mêlée de tristesse.

Quand j’arrive,mes parents sont devant la porte, ils discutent. Ils ne m’ont pas vue arriver.

Je m’approche.

Sans doute entendent-ils le bruit de mes pas dans les cailloux parce qu’ils se retournent.

Et pour la première fois de ma vie, je lis la peur dans leurs yeux.

-Serpentine ? dit ma mère.

-Oui, je viens remplir une mission.

-Ici ?

-Vous n’auriez jamais dû pactiser avec les forces obscures, elle se retournent contre vous comme un boomerang…

Mes parents ont compris. Ma mère crie. Mon père essaie de me repousser à l’aide de sa force mais en vain, je suis plus forte que lui.

-Vous m’avez fait beaucoup souffrir mais vous êtes mes parents alors , je vais vous supprimer vite. Vous êtes des êtres encore plus nuisibles que tous les seigneurs sith existant dans cette galaxie.

Un éclair, ma mère s’écroule. Un autre, c’est mon père. C’est comme si toutes ces années avaient été lavées. C’est comme un grand soupir en moi, comme si mes pires ennemis avaient été vaincus.

Je m’écroule sur le sol et je pleure, je pleure de soulagement. Puis c’est un grand silence… Un grand silence comme jamais, je n’en ai ressenti.

Je reprends la route, presque joyeuse, je serai un seigneur et je ne subirai plus les événements mais je les maîtriserai.

Mon seigneur m’attend. Je crois lire une certaine compassion dans ses yeux pour la première fois. Il sourit. Et il me dit :

- Te voilà Serpentine ! Bienvenue dans le monde des Seigneurs noirs. Le vie est parfois incompréhensible, à nous de lui donner le sens que nous voudrons…

Ces paroles énigmatiques prononcées, il sort me laissant à ma tranquille euphorie. Je crois bien que pour la première fois, je lui ai souri .

 

suite >

< page précédente

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×